Alerte Addiction : Workaholics

Attention à ne surtout pas se méprendre par le titre de la nouvelle comédie déjantée de Comedy Central, Workaholics est loin de traiter d’accros au boulot, mais seulement d’accros à la procrastination absolue et aux drogues en tout genre. Le ton est donné dès le premier épisode, Blake, Anders, et Adam, amis, colocataires et collègues tentent d’échapper au test de drogues organisé par leur entreprise après un week-end chargé en substances illicites ; ce qui va les conduire à acheter de l’urine à des enfants qui jouent dans la cour de leur école primaire. Des situations comme celle-ci, la série en est pleine, la drogue et l’alcool font souvent partie de l’équation et contribuent aux situations comiques, parfois dérangeantes dans lesquelles se retrouvent les trois amis. Tout au long de la saison on assiste alors successivement à leur trip sous champi qui les amène à écrire une ode à Catherine Zeta Jones, à un cop-striptease de Blake, à la célébration de Noël en juillet ou encore à un rap décalé wizard-style.

Mais pour autant ce n’est pas une série qui mise sur la drogue et le sexe pour faire son succès comme a finis par le faire Californication, ce sont véritablement les personnages qui font le charme de Workaholics. Les trois comédiens (qui utilisent tous leur véritable prénom dans la série) meilleurs amis dans la vie parviennent à rendre attachants et atypiques, trois types archi-banals, un peu loser, un peu beauf qui essaient tant bien que mal d’accéder à un niveau de coolitude dont ils ont une définition très particulière. Ci-dessous on peut admirer Blake dans le manteau de ses rêves.

Le public est au rendez-vous, profitant sans doute de la programmation de South Park juste avant son horaire de diffusion, Workaholics est un des succès de la saison, et une des rares nouvelles séries dont le renouvellement n’a jamais fait l’ombre d’un doute. Les audiences ne cessent d’augmenter chaque semaine atteignant, un score de 1,7 millions de téléspectateurs la semaine dernière (en comparaison le season finale de la saison 4 de Gossip Girl a fait un score de 1.3 millions). Le dernier épisode de la saison est diffusé ce mercredi à 22h sur Comedy Central, on ne s’attend à rien, pas de suspens, pas de cliffhanger, juste à des situations délirantes qu’on a déjà hâte de retrouver pour deuxième saison. En attendant une diffusion en France, la série est disponible ici en streaming.

Free WordPress Themes, Free Android Games