Geek ou no-life? Faîtes votre choix!

De nos jours, le terme «geek» est devenu multifonction, je dirais même un fourre-tout pour les moins avertis d’entre nous. Tout le monde, de Mr Personne à notre meilleur ami se définit comme étant un geek. Quand on pense à un tel personnage, généralement, on imagine un type habillé comme le pire des losers avec une belle paire de lunettes Harry Potter, toujours à lever le doigt pendant le cours de maths. Bref l’archetype-même de l’homme idéal des filles situées dans la tranche d’âge 14-22 ans en 2011. Demandez à Norman et à Hugo! Oui mais qu’est-ce qu’un geek en réalité? Ce bon vieux Wikipédia définit ce personnage comme étant «passionné par un domaine précis. Il s’emploie entre autres dans le domaine de l’informatiqueainsi que dans celui de la science-fiction». Hum et bien oui d’accord mais alors on ne vas pas aller loin avec ça puisque comme je le disais quelques lignes plus haut, aucune limite précise n’est clairement définie entre les vrais geeks et ceux qui se déclarent geek.

Vous voulez mon avis (peu importe la réponse après tout)? Ce que je pense clairement c’est que cette deuxième catégorie de personnes essaie simplement de se donner un style. Le problème est que l’on confond très (trop?) souvent geek et no-life. Après libre à chacun de se ranger dans la case qu’il souhaite mais je trouve important que l’on respecte les définitions de ce bon vieux Robert (bien que le mot geek n’y figure pas). Suis-je la seule à sentir que je m’emmêle les pinceaux? Tant pis, je vais vous apporter de vraies réponses à ces questions existentielles avec les moyens du bord. Bon sang mais voilà un no-life, un vrai, un pur, un dur:

Oui, cette vidéo est très connue et peut-être un fake mais je n’ai rien trouvé de plus représentatif pour parler de ce sujet. En effet, le no-life est malheureusement une personne qui s’enferme dans une passion à corps perdu. A tel point que l’en faire décrocher est aussi simple que d’escalader l’Everest à mains nues (notez la rime ou je déprime). Affalé sur sa chaise devant son ordinateur nuit et jour, des canettes de soda et des traces de café venant tâcher son beau bureau Ikea, le no-life est très souvent dans une période noire de sa vie ou en recherche d’une autre source d’attention. Bon, je ne suis pas psy mais pas besoin de coucher avec Freud pour comprendre cela je pense. Ensuite, tout comme l’appellation geek, certains en joue et cela a fini par devenir un mode de vie cool et dont rêve tous les jeunes bien à défaut de se concentrer sur les épreuves du bac (bon sang!).

En réalité, le terme de geek correspond plus aux personnes tournées vers les nouvelles technologies et c’est là que l’amalgame fait mal parce que le vrai geek pur et dur et bien accrochez-vous parce que c’est lui.

Steve Jobs, ex-PDG d’Apple, aujourd’hui malade (bon rétablissement vieux!) n’est autre que l’un des hommes les plus riches, les plus intelligents et les plus puissants de la planète à défaut d’être un pauvre type enfermé dans sa chambre rideaux tirés. Et au final, le geek n’est pas celui qui passe son temps à faire des #FF sur Twitter mais celui qui fait en sorte que vous pussiez les faire. Donc au final, le geek nous la mets tous bien profond si j’ai bien compris? Ah merde!

  • lhommedelafemme

    je pace mé journai sur facebook ^^ je sui 1 vré geek si jé b1 kompri

Free WordPress Themes, Free Android Games