Le Métals précieux de Feist

Il suffit d’une simple écoute du nouvel album de Feist pour arriver à une conclusion toute simple: la pop indie a de beaux jours devant elle.

Sortie le 4 octobre dernier, Metals s’aligne naturellement dans les grands crus de cette fin d’année 2011. Un album tantôt calme, tantôt rythmé qui nous plonge littéralement dans l’univers pop-folk de la chanteuse canadienne.

De son vrai nom, Leslie Feist, la jeune femme de 35 ans (ça ne se voit pas je sais) n’en est pas à son coup d’essai puisqu’il s’agit de son cinquième opus depuis 1999. Un succès impulsé par l’utilisation de son titre 1 2 3 4 pour la campagne de pub pour Ipod Nano il y a quatre ans de cela avant sa longue pause. Celle qui disait ne pas «ressentir les choses sans excès» nous le prouve par exemple sur le morceau A Commotion dont le refrain est secoué par de fortes voix masculines. C’est un peu le propre de cet album: des chansons qui commencent en murmures et qui se prolongent en un déferlement vocal et musical.

Mais pas que, et oui ce disque est une véritable petite boîte à surprise car en plus de son originalité, il apparaît aussi que la chanteuse n’est pas insensible aux tonalités des musiques africaines comme on peut l’entendre sur Comfort Me ou encore sur The Bad In Each Other qui explorent tout deux les sonorités blues du continent.

Conclusion: Metals nous emmène vers de contrées lointaines, un album simple, léger et même inattendu et qui devient encore plus irrésistible au fil des écoutes.

 

Tracklist de Metals

1. The Bad In Each Other

2. Graveyard

3. Caught A Long Wind

4. How Come You Never Go There

5. A Commotion

6. The Circle Married The Line

7. Bittersweet Melodies

8. Anti-Pionner

9. The Underdiscovered First

10. Cicadas & Gulls

11. Comfort Me

12. Get It Wrong, Get It Right

 

Free WordPress Themes, Free Android Games