Journée sportive du 22 avril

La journée commence avec le Grand Prix de Bahreïn. Entaché d’une polémique concernant des raisons de sécurité et de politique, la compétition a quand même eu lieu et le résultat fut à la hauteur de l’évènement: parti en pôle position, Vettel signe sa première victoire de la saison et l’Allemand prend, par la même occasion, la tête du classement des pilotes devant Lewis Hamilton. D’autre part, c’est aussi un grand jour pour le sport français puisque Romain Grosjean est le premier tricolore à se hisser sur le podium en Formule 1 depuis Jean Alesi en 1998. Et puis, Kimi Raikkonen renoue avec les grandes performances en F1 avec cette seconde place amplement méritée.

On s’évade du côté de Monaco où se disputait la finale du Masters 1000 de Monte-Carlo. Et l’affiche est certes pas très originale mais non moins belle: Novak Djokovic, l’indomptable numéro 1 mondial face au tenant du titre depuis 2005, Rafael Nadal. L’enjeu est double pour le Majorquin: empocher son 8ème titre sur le Rocher et mettre fin à cette terrible série noire face au Serbe qui est de sept défaites consécutives en finale. En somme, Rafa n’avait plus battu Nole depuis fin 2010. Mission accomplie: face à un Djokovic pas vraiment au top de sa forme, Nadal remporte le tournoi et s’impose une nouvelle fois comme le roi de la terre battue.
On n’oublie pas de mentionner que chez les dames, Pauline Parmentier et ses compatriotes ont réussi à maintenir la France dans le groupe mondial II de la Fed Cup en s’imposant face à la Slovénie. Nicolas Escudé peut souffler même si la route vers le groupe I est encore longue. Dans ce même groupe, la Serbie, menée par Jelena Jankovic s’est  qualifiée pour la finale face à la Russie tandis que la République Tchèque (tenante du titre) s’y est aussi hissé aux dépends de l’Italie.

Qui a dit que Pastore était fini? L’Argentin a prouvé qu’il était digne des plus grands joueurs en menant le PSG vers la victoire face à Sochaux. Le score, qui rappelle un set de tennis, est sans appel: 6-1 pour les Parisiens. Un doublé de Nené et quatre buts de Pastore, Motta, Menez et Armand plus tard, leur entraîneur Carlo Ancelotti pouvait être fier de ses troupes. Le groupe est à deux points du leader Montpellier (69 points) à cinq journées de la fin de la saison.
D’autre part, Lyon défait Sochaux 2-1 tandis qu’Ajaccio et Nancy se quittent sur un nul.

Source: Eurosport.fr

Free WordPress Themes, Free Android Games