Review: Norah Jones – Little Broken Hearts

//Afin de nous mettre dans l’ambiance, je vous recommande de démarrer la musique ci-dessus!\\

Vous êtes fan des Feux de l’Amour, de Dallas ou de Dynastie? Ne cherchez plus: l’album de la chanteuse américaine est l’objet que vous cherchiez. Amour, tromperie, mensonge, trahison, tout y est!
Norah est amoureuse d’Alexandre Lee depuis maintenant sept ans avant leur rupture en 2007. Elle est triste mais elle oublie. Puis, elle se remet en couple et là c’est le drame: elle découvre qu‘il la trompe avec une certaine Miriam. Norah est furax, Norah est triste, Norah passe une année dans les ténèbres et Norah se décide alors à déverser sa haine, sa frustration, sa peine mais aussi se la jouer bonne perdante sur son nouvel album « Little Broken Hearts« . Elle le dit elle-même: « J’ai toujours entendu dire qu’on écrit de bien meilleures chansons quand on traverse des épreuves. Ca craint, mais c’est vrai ! » N’est-ce pas une histoire trépidante et pleine de rebondissements des plus adelesques?

Bon trêve de plaisanterie, malgré une rupture des plus banal, la plus jazzy des chanteuses du pays de l’Oncle Sam a pondu un disque très différent de ce qu’elle avait pu faire auparavant. L’auteure de « Come Away With Me« , vendu à près de 20 millions d’exemplaires en 2002 promet un retour fracassant sans en faire des tonnes non plus. Différent pas pour son contexte puisque c’était aussi une rupture qui huilait l’album « The Fall » en 2009. Plutôt différent puisqu’on y reconnaît la patte de Danger Mouse qui amène des choses nouvelles: une voix plus duveteuse et altérée au contraire des nouveaux très légers sons electros qui viennent picoter car, après tout, tout ceci n’a pas été produit dans la joie la plus totale. Sur un esprit de rivalité pas naïve pour un sou, on se retrouve plongés au coeur de cette histoire d’amour et de désamour sur le morceau « Miriam » ou le nom est carrément lâché. La chanson « She’s 22 » (ou elle lâche son âge aussi), pour sa part, n’est pas sans rappeler un Keep On Runnin’ ou Fool de Cat Power. La touche Norah Jones certifiée et authentifiée ne manque pas de s’imposer sur une chanson comme « After The Fall« , sans doute le meilleur morceau de cet album. Un album qui navigue entre les larmes de Jones et sa force de caractère pour donner une pépite sortie des ténèbres pour nous éblouir. En revanche si quelqu’un connaît une Miriam de 22 ans susceptible d’avoir piqué le mec de Norah Jones, il faudrait la prévenir.

Tracklisting de Little Broken Hearts

Free WordPress Themes, Free Android Games