lundi, 22 décembre, 2014
Accueil » Musique » Album Review » Review: Gossip – A Joyful Noise

Review: Gossip – A Joyful Noise

Sans réellement avoir quitté le paysage musical ces dernières années, le groupe fait son retour avec un nouvel album «  » qui a le mérite d’explorer de nouveaux horizons.

Cinq ans après « Standing in the Way of Control« , l’album qui les avait révélés au grand public, le trio dévoile son dernier-né « A Joyful Noise » qui n’en finit plus de faire parler de lui. On ne présente plus Gossip qui est à l’origine du super « Heavy Cross » ni son leader à la voix puissante et à la personnalité déjantée et on ne peut plus confiante. Il est donc inutile de refaire un topo sur « Music For Men » qui a véritablement lancé la formation de Washington avec des morceaux comme « Men In Love » ou « Love Long Distance« . Si ce nouvel opus fait tant parler de lui c’est sans doute par ce portrait très explicite qu’en a fait Ditto elle-même: un album pop. Disons qu’il y a des mots qui feraient bien plus de dégâts à mon ouïe mais va pour « pop ». Pourquoi est-ce que cela choque autant la populasse alors que la voix de Beth Ditto est clairement faite pour cela? Tout simplement parce que les fans de la première heure ont du mal à se faire à l’abandon du côté garage rock qui donnait un côté intimiste et particulier au groupe. Ou peut-être parce que le mot « pop » est synonyme de « commercial », « mainstream » et « infidèle »?

Pourtant pourtant pourtant, la limite du blasphème n’est pas totalement dépassée. Prenons la chanson d’ouverture de l’album « Melody Emergency » qui sonne à s’y méprendre comme tout droit sorti de « Music For Men » par son empreinte rock. Le reste de l’album est, reconnaissons-le, bien plus « pop » mais surtout électro-dance. Et heureusement, pas un son électro de 2012 mais bien plus semblable à celui dont s’est inspiré Gossip pour cet album. En effet, ils ne cachent pas leur admiration pour le groupe ABBA d’où provient leur inspiration. Les pistes les plus marquantes resteront sans doute « Get Lost » et « Move In The Right Direction » complètement impregnés d’une disco des 80’s à tel point qu’on croirait à la participation de José d’Hélène et les Garçons dans la production de ces morceaux (je connais mes classiques). Leur premier single « Perfect World » donne clairement le ton de ce nouvel album mais très subjectivement le vrai morceau de cet opus est sans doute « Casualties Of War » qui saura peut-être mettre d’accord les pro-pop et les pro-rock (je ne sais pas trop comment mais bon…). On ne peut pas reprocher à Gossip de s’être vendu à la pop car leur les accents de leur musique restent gravés dans ce nouveau style qu’ils ont adopté. Finalement ce n’est pas Gossip qui est devenu pop mais c’est bien la pop qui est devenu Gossip!

Tracklisting de A Joyful Noise

 

  • http://coldheartbitches.blogspot.fr/ Wendy

    C'est clair qu'on est loin, bien loin de l'époque de Arkansas Heat, Movement et consort…

    Mais je trouve que Gossip a toujours cette touche rock: hormis les titres Get Lost, Get A Job, Move In The Right Direction and Live in a Foreign Place (et encore dans celle-ci on sent la puissance d'Hannah Billie à la batterie mais il y a quand même beaucoup de synthé), A Joyful Noise reste un album rock.

    Gossip s'est apaisé on va dire, propose un rock plus doux. Voilà pourquoi je ne suis pas trop d'accord quand tu dis que le groupe "s'est vendu à la pop".

    Par contre, je suis ok pour dire que Casualties of War est la meilleure chanson de l'album (avec Horns).

Free WordPress Themes - Download High-quality Templates