Lundi, 1 septembre, 2014
Accueil » Musique » Album Review » Review: Kyla La Grange – Ashes

Review: Kyla La Grange – Ashes

Native de Watford en Angleterre, la chanteuse , 24 ans, sort, cette semaine, son premier album, «  » . Blooming Machine vous fait un petit topo sur la toute nouvelle artiste, bien prometteuse.

Elle est belle, elle est jeune, elle est britannique et son talent ne passe pas inaperçu. Née d’un père Zimbabwéen et d’une mère Sud-africaine, Kyla La Grange découvre la musique très jeune et monte son propre groupe à l’adolescence sans pour autant négliger ses études. Fraîchement diplômée de philosophie, la jeune femme enregistre quelques démos qui finissent par atterrir sur le bureau du producteur Marky Bates. C’est ainsi qu’elle eut l’occasion d’enregistrer quelques morceaux, dont Vampire Smile, et de se constituer un entourage de talent: I Blame Coco, The Fall, Siouxsie Sioux pour ne citer qu’eux.

Son premier album, « Ashes « , est disponible dans les bacs depuis lundi et dès la première écoute on a très envie de se risquer à lui promettre un bel avenir. Largement indexé sur la musique anglaise, cet album s’appuie fortement sur les relents des influences de La Grange: Bat For Lashes, Cat Power, Feist, Kate Bush, Anna Calvi, le tout agrémenté d’une voix à mi-chemin entre la douceur de Katie Melua et l’énergie de La Roux (vocalement parlant). Vous l’aurez compris, adoubée par The Guardian qui lui a confié les manettes du concert New Band of the Day dans lequel elle apparait en tête d’affiche, Kyla La Grange est un véritable concentré de ce qui se fait de mieux Outre-Manche.

Elle parle d’amour, de la mort, de sentiments, de rupture,…etc mais elle en parle bien et c’est là toute la différence, à l’image de ses morceaux « Been Better » ou « Catalyst » qui dégage une maturité dont elle peut se vanter. Kyla La Grange aborde des sujets tous plus communs les uns que les autres mais réussit à toucher les gens de sa génération par sa musique (loin d’être naïve) parce qu’après tout, c’est bien ça le plus important.

Tracklisting de « Ashes«  :

A propos de Ravavamouna

Née un beau jour de printemps 1990, peu avant le début de la guerre du Koweit, cette jeune Bélier est une amoureuse de la musique, de la flûte et du rire. Signe particulier: l'autonomie de ses téléphones est une source de stress permanent. Le fromage lui donne des boutons. Première herbophobe connue des services de police. Source: Wikipédia