Dernières nouvelles
Accueil » Blooming Spirit » Sport » Bilan des JO 2012

Bilan des JO 2012

Pin It

Que penser de ces XXXèmes olympiades ? Ont-elles été à la hauteur de ce que l’on espérait ? Il est vrai que, pour Londres, passer après Pékin nécessite de réaliser des prouesses. On se souvient du Cube olympique de toute beauté par exemple mais quel bilan tire-t-on du contenu de ces Jeux Olympiques 2012 ?

La forme :

Le moment-clé des JO se déroule généralement dès la cérémonie d’ouverture et il faut reconnaître que, là-dessus, les Anglais ont fait un quasi-sans faute. La direction créative du réalisateur Danny Boyle a été applaudie par l’ensemble de la presse étrangère et par la communauté d’internautes. Une cérémonie qui est partie puiser dans les racines British et notamment dans ce qui se fait de meilleur, à savoir la musique. Mise en scène sur un medley des plus grands tubes britanniques et animés par des acteurs populaires, cet hommage à la culture des hôtes aura mis tout le monde d’accord sur leur suprématie. Le cinéma a aussi été mis à l’honneur, incarné par la présence d’un Mister Bean (Rowan Atkinson) toujours aussi drôle et d’un Daniel Craig qui a eu le mérite suprême de tourner une séquence inattendue avec la reine Elizabeth. En parlant de Sa Majesté, la loge présidentielle du stade olympique était, elle aussi, bien garnie par 120 chefs d’Etat et représenants dont, Michelle Obama, Jean-Marc Ayrault, la famille royale britannique, ainsi que les monarques espagnols.
Après cette somptueuse cérémonie, parlons du site. Pour cela, on ne peut, encore une fois, que saluer le travail accompli par les Anglais. Le village olympique a été absolument bien réalisé comptant 11 immeubles, une cantine grande comme un terrain de foot et une boîte de nuit pour accueillir les 10.500 athlètes. D’après les dires de ces derniers, le village était plustôt confortbale et convivial si ce n’était les soucis d’eau chaude. A noter que certains sportifs comme les joueurs et joueuses de tennis, ont tout de même préféré s’exiler plus proches de leur site de compétition à cause de l’éloignement. En ce qui concerne les installations justement, on notera que, sans égaler le niveau de Pékin, les sites de Londres ont été sacrément travaillé. mention spéciale à ce stade olympique illuminé par les feux d’artifice lors de l’ouverture.

Le fond:

Entrons dans le vif du sujet si vous le voulez bien. Ces JO 2012 ont été le théâtre de performances inédites, de records brisés, d’émotion mais aussi de déceptions. Les grands champions de 2008, Phelps et Bolt ont su tenir leurs adversaires en respect alors que d’autres ont déçu comme Camille Lacourt qui termine 4ème du 100m dos, une discipline qu’il avait survolé dans les autres compétitions ou plus probant, Roger Federer qui courait après le dernier titre qui manque à son palmarès en vain, pour ne citer que leur cas. Pour le côté moins luisant de ces JO, on a eu des cas de triches, de dopages ou de décisions douteuses: les Anglais ont soulevé de nombreuses interrogations quant à un possible favoritisme qui a enflammé les twittos français ce qui a donné naissance aux GBJOfacts:


Puis cette histoire de joueuses de badminton exclues pour ne pas avoir joué réellement leurs parties. L’algérien Makhloufi a aussi surpris son monde en étant disqualifié pour comportement antisportif, puis repêché pour devenir champion olympique du 1500m. Le cas d’Alexis Vastine est un peu comme un disque rayé, après Pékin, le boxeur a encore une fois subi une véritable injustice de la part des juges qui lui ont préféré son adversaire ukrainien pour la victoire. Enfin, cette petite polémique autour de l’équipe de basket espagnole accusée de ne pas avoir joué son match contre le Brésil afin d’éviter les USA. Bref, malgré tout ce bordel, on retiendra qu’encore et toujours on finit la quinzaine olympique avec une domination chino-américaine au tableau des médailles (191 sur 962 distribuées soit près de 20% du total(pas sûre j’ai eu un bac L donc merci de votre indulgence)). Le bilan côté français n’est pas si mal: si la quête du métal a bien commencé, les résultats ont inexorablement chuté avant les deux derniers jours qui ont vu la récolte de 2 médailles d’or et 2 d’argent pour terminer en apothéose, même si le record de Pékin n’est pas atteint (41 médailles contre 34 en 2012).

Espace « phrases marquantes » de nos amis de France TV

S’il y a bien quelqu’un qui n’a pas fait l’unanimité pendant ces JO 2012, c’est bien le groupe France TV et plus particulièrement la ribambelle de commentateurs, journalistes et consultants envoyés sur le terrain. Connivence, chauvinisme à outrance, choix de diffusion douteux, interviews borderlines voire  choquantes, remarques ennuyantes, les visages de France TV en ont pris pour leur grade.

_Nelson Monfort et sa bourde olympique: c’est bien connu, l’enfer est pavé de bonnes intentions et quand l’interviewer le plus polyglotte de France questionne une nageuse française ça donne ça: [youtube]http://www.youtube.com/watch?v=Z_BKSsrz9bg[/youtube]

_ »Le judo c’est l’école de la vie« , dixit Gérard Holtz après chaque titre olympique en judo. C’est noté Gégé!

_Mahiedine Mekhissi exulte au micro de Nelson Monfort après sa belle médaille d’argent au 3000m steeple. Un peu trop: après avoir passé quelques big-up à Reims sa ville, sa famille, ses potos, la hess, la werss, la cité,…Mahiedine s’emporte et commence à parler d’une affaire de moeurs qui entourent celui qui vient de lui prendre la médaille d’or. Son ami Kemboi, en effet, mèlé à une affaire de coup de couteau sur une femme, n’avait pas vraiment besoin que ses révélations soient faîtes au micro du pauvre Nelson déjà dans la merde avec le coup d’Ophélie-Cyrille Etienne. On passe rapidement le sujet, on le félicite, on le dégage et c’est réglé.

_ »Pas facile d’enchaîner après le sexe et le pipi » (je ne sais plus trop qui mais je l’ai noté donc ça doit exister). Après une référence à Michael Phelps qui a avoué se laisser aller dans le bassin olympique, il a fallu enchaîner sur un autre sport. En effet, pas facile.

_ »Belle, joli, bronzée….bronzée par la médaille bien sûr » autre petite phrase de notre Gégé national en direction de la médaillée de bronze en judo, Priscilla Gneto. Une phrase qui n’a pas été appréciée par tout le monde. Certains ont même crié au racisme.

_ »Beaugé, c’est un drôle de client: c’est un Antillais, donc on a toujours l’impression qu’il est un peu lent, qu’il laisse passer les choses« , du grand Jean-René Godart. Rien à ajouter.

_ »20-17, c’est ce que j’appelle une égalité parfaite« , André Garcia, supporter n°0 de l’équipe de France de handball.

Espace VIP

Usain Bolt 3 mu00e9dailles d'or (100m, 200m, 4x100m)
Michael Phelps4 mu00e9dailles d'or (100m papillon, 200m 4 nages, relais 4x200m nage libre, 4x100m 4 nages), 2 mu00e9dailles d'argent (relais 4x100m nage libre, 200m 4 nages)
Mo Farah 2 mu00e9dailles d'or: 5000m steeple, 10000m steeple
Andy Murray1 mu00e9daille d'or (simple homme)rn1 mu00e9daille d'argent (double mixte)
Bradely Wiggins1 mu00e9daille d'or (contre-la-montre)

Espace chauvin

Teddy Riner1 mu00e9daille d'or (Judo: +100kgs)
Lucie Decosse1 mu00e9daille d'or (Judo: -70 kgs)
Renaud Lavillenie1 mu00e9daille d'or (perche)rn
Tony Estanguet1 mu00e9daille d'or (Slalom C1)
Les nageurs4 mu00e9dailles d'or (Camille Muffat 400m nage libre, Yannick Agnel 200m nage libre, Florent Manaudou 50m nage libre, relais 4x100m nage libre), 2 mu00e9dailles d'argent (Camille Muffat 200m nage libre, relais 4x200m nage libre masculin), 1 mu00e9daille de bronze (relais 4x200m nage libre fu00e9minin)rn
Les basketteuses1 mu00e9daille d'argent
Les handballeurs1 mu00e9daille d'or

 

Plus de photos? Découvrez les JO vus par les robots

Pin It

A propos de Ravavamouna

Née un beau jour de printemps 1990, peu avant le début de la guerre du Koweit, cette jeune Bélier est une amoureuse de la musique, de la flûte et du rire. Signe particulier: l'autonomie de ses téléphones est une source de stress permanent. Le fromage lui donne des boutons. Première herbophobe connue des services de police. Source: Wikipédia
Revenir en haut de la page
FEEDBACK