Review : Jessie Ware – Devotion

Nouvelle venue dans l’univers des « female vocalists » britanniques, Jessie Ware démarre fort avec un premier album en plein apesanteur.

Au final, ça va finir par devenir lassant! Chaque semaine une ribambelle d’albums sort, dont chaque semaine une poignée d’artistes britanniques et chaque semaine on en arrive à tomber sur un artiste de qualité. C’est à se demander si le dieu de la musique ne loue pas un appartement sur Coventry.

Cette semaine, c’est Jessie Ware que l’on découvre avec son premier album « Devotion » . Il est assez rare de voir un premier album aussi réussi pour le noter. Si ce nom ne vous dit rien c’est normal, s’il vous dit quelque chose c’est que vous êtes forcément tombé sur quelques sons du DJ SBTRRKT pour lequel Jessie Ware a prêté sa voix, notamment sur le single Nervous.

A 27 ans, on notera le succès tardif de Jessie Ware qui n’est sur scène que depuis 2010 après avoir travaillé comme journaliste pour le « Jewish Chronicle ». Il aurait été dommage de passer à côté d’un talent comme le sien s’inscrivant sur les chemins vocaux d’une Rebecca Ferguson caractérisés par une voix très pop-R&B.  « Devotion » est composé de sons mêlant pop modernes et sonorités des années 90 comme sait si bien le faire le peloton britannique de ces dernières années. S’il y a un mot qui nous vient à l’esprit après l’écoute de cet album ce serait: planant. Les 11 morceaux font preuve d’une telle légèreté, comme pratiquement composés dans les nuages tout en ajoutant quelques percussions juste assez puissantes pour ne pas tomber dans la berceuse. « Night Light » et « Someting Inside » font partie de ces titres qui donnent une identité à cet album et qui, par la même occasion, dévoilent l’étendu de la puissance vocale de la chanteuse. Tandis que « No To Love » nous fait faire un bond d’une quinzaine d’années en arrière.

Celle qui est finalement devenue célèbre par le pur fruit du hasard, assure, en 2012, les premières partie de Paloma Faith tout en travaillant la promotion de son album avec la sortie de plusieurs singles au compte-gouttes. « Running » a ouvert le bal avant de dévoiler l’extrait « 110% » et le clip de Wildest Moments qui brille par sa simplicité. Quoi qu’il en soit, « Devotion » est définitivement l’album à se procurer cette semaine.

Free WordPress Themes, Free Android Games