La Revue de Presse musicale #2

Chaque samedi, retrouvez la Revue de Presse, un passage en revue de ce que la presse a pensé des derniers albums du moment.

Sorties du 24 au 30 juin

bann

Cette semaine, l’album dont on a le plus entendu parler est American Ride de Willie Nile. De retour avec un huitième album studio, le rockeur des années 1980’s a bien l’intention de revenir sur le devant de la scène après de multiples coups de frein à sa carrière. Qu’en a pensé la presse ?

Willie Nile – American Ride

Note : 88*

willie-nile_american-ride

« Avec American Ride, Willie Nile s’élève au niveau des musiciens américains les plus adulés et estimés. Une élite et un cercle exclusif de vénérables troubadours incluant Bruce Springsteen, Dylan, Fogerty, Petty et Mellencamp. » Blurt Magazine

« Bruce Springsteen a connu un carrière du tonnerre, comme beaucoup d’autres. Avec American Ride, Willis Nile rejoint leurs rangs et prouve qu’il peut faire tout aussi bien que les meilleurs d’entre eux, parfois mieux – Springsteen inclus. » PopMatters

« American Ride est aussi fort que l’était Innocent Ones si ce n’est plus. Nile peut porter ses influences sur son manche de guitare mais en tant que compositeur, il a toujours été maître de ses actions. Il a obstinément, et même farouchement, accroché au manteau graveleux des racines rock & roll et pourquoi pas ? Lorsque l’on écrit si bien ses chansons, aucun compromis n’a lieu d’être. »  All Music Guide

« Alors que beaucoup sont réticents à admettre que l’Amérique est un pays aux multiples facettes, le dernier album de Willie Nile, American Ride (…) reconnaît non seulement cette affirmation mais en plus la célèbre. A certains égards, cet album est un raod trip personnel de Nile dans lequel il ne chante pas simplement l’Amérique mais aussi les découvertes personnelles qu’il a faites au cours de ce voyage » Seatte Pi

 

Dans le reste des sorties, on retrouve également Tom Odell, Mavis Staples, Bosnian Rainbows, Lightning Dust, Seregenti, Wale et Rose Windows.

 

FantasyCoverLightning Dust – Fantasy

Note : 76

« L’attention portée aux détails dans la composition, la résistance à la tentation d’étirer des éléments ou des idées trop minces de la part de Lightning Dust, donne un album plein d’ambition et de maturité, de subtiles nuances d’ombres et de lumières, de promesse accomplit. » The Line of Best Fit

 

wale-the-gifted

Wale – The Gifted

Note : 70

« The Gifted est la collection de morceaux d’un maître de cérémonie incontestablement talentueux, à tel point que cette collection de musique devient un album, une œuvre singulière avec un accent et une unité assez forte pour provoquer un réel impact, Wale n’a toujours pas atteint ce point …. En attendant, nous nous retrouvons avec un album de qualité. » DJ Booth

Tom-Odell-Long-Way-DownTom Odell – Long Way Down

Note : 56

« Il peut encore s’élever au-dessus de la surabondance de musiciens sonoriquement parlant similaires – les Sheehan, les Bugg, les Mumford – mais il n’a pas encore trouver sa voix. » The Guardian

 

 

smith-westerns-soft-willSmith Westerns – Soft Will

Note : 72

« Laissant derrière eux le garage rock fracassant et les lignes de guitare Marc-bolanesques de leur jeunesse, l’labum Soft Will voit les natifs de Chicago s’éloigner du flou délavé que l’on retrouvait sur Dye it Blonde, en faveur d’onéreux synthétiseurs et de chansons raffinées pour créer ce qui est leur album le plus dynamique. Smith Westerns n’ont jamais semblé si bien dans leur peau » Exclaim

8fb2d908Mavis Stapples – One True Vine

Note : 81

« Dans son ensemble, One True Vine est aussi introspectif et timide que peut l’être un album gospel. Courageusement et intimement, il laisse place au doute » The New York Times

 

 

BosnianRainbows-600Bosnian Rainbows – Bosnian Rainbows

Note : 75

Sur Bosnian Rainbows, Omar (Rodriguez-Lopez) se trouve en territoire contrôlé et plus classique que ce qu’il a été depuis un moment. Il y a la structure mélodique des chansons de moins de quatre minutes. Ce ne sera jamais l’Album de la Semaine de Nick Grimshaw et il est toujours en progression mais c’est une progression un peu punky qui donne l’impression active de tenter de devenir votre ami. » NME

 

KDZFRONTSeregenti – Kenny Denis LP

Note : 85

« L’aspect narratif de cet album est essentiel, et comme toujours les nouveaux arrivants doivent entendre Dennehy en premier. Mais Cohn est unique en son genre, et il ne s’arrête pas. » Expert Witness (MSN Entertainement)

 

13170Rose Windows – The Sun Dogs

Note : 78

« Le langage des serpent d’or, les mains blanches de la douleur et les vautours guettant, en quelque sorte, tiennent le cliché quasi-mystique à l’écart, démarquant ainsi Rose Windows comme des prétendants prometteurs du bloc psych-rock. »

 

 

* Les notes sont sur 100 et récupérées du site spécialisé Metacritic

Free WordPress Themes, Free Android Games