La Revue de Presse musicale #5

Chaque samedi, retrouvez la Revue de Presse, un passage en revue de ce que la presse a pensé des derniers albums du moment.

Sorties du 15 au 21 juillet

Sans-titre-1

Cette semaine, l’album dont on a le plus entendu parler est Electric des Pet Shop Boys. Le duo britannique, icône des années 1980’s, fête son retour avec un album survolté. Qu’en ont pensé les critiques ?

 Pet Shop Boys – Electric

[dropshadowbox align= »center » effect= »lifted-both » width= »100px » height= » » background_color= »#89b800″ border_width= »1″ border_color= »#dddddd » ] 85[/dropshadowbox]

pet-shop-boys-electric-cover

« Le producteur Stuart Price fait ici ressortir le meilleur des Boys pour nous donner leurs plus belles productions dancefloor depuis 1993 et leur édition limitée de Relentless. » Boston Globe

« Electric est la deuxième véritable explosion pop-dance de l’année. » The Telegraph

« Enorme. De bon goût. Drôle. Touchant. Direct. Intelligent. Comme un exercice, Electric sonne totalement, provocativement vivant, c’est un succès total. »  NME

« A défaut de sonner comme deux gars dans la cinquantaine qui font les cons avec avec du matériel qui coûte les yeux de la tête pour reconquérir leurs heures de gloire, c’est saisissant de modernité. » Drowned In Sound

 

Dans le reste des sorties, on retrouve également Kodaline, Robi Thicke, Sara Bareilles, Matt Berry et David Lynch

 

sara-bareilles-the-blessed-unrest-2013-1200x1200-1373908668Sara Bareilles – The Blessed Unrest

[dropshadowbox align= »left » effect= »lifted-both » width= »45px » height= » » background_color= »#89b800″ border_width= »1″ border_color= »#dddddd » ]70[/dropshadowbox]

« Sara Bareilles est une auteure-compositrice si mélodiquement naturelle qu’elle ne court pas grand risque de paraître bornée sur The Blessed Unrest et, heureusement, la sensation de l’album suit les contours de ses mélodies, de sorte que sa mélancolie est chaleureuse et accueillante » All Music Guide

kodaline-in-a-perfect-worldKodaline In A Perfect World

[dropshadowbox align= »left » effect= »lifted-both » width= »45px » height= » » background_color= »#89b800″ border_width= »1″ border_color= »#dddddd » ]54[/dropshadowbox]

« Tout compte fait, il y a un grand sentiment de bodice-ripping à prendre en compte, et c’est, plutôt que le manque d’originalité, ce qui rend In A Perfect World difficile à prendre à forte dose. » The Guardian

THE-BIG-DREAM-COVER-2David Lynch – The Big Dream

[dropshadowbox align= »left » effect= »lifted-both » width= »45px » height= » » background_color= »#89b800″ border_width= »1″ border_color= »#dddddd » ]69[/dropshadowbox]

‘Se soumettre à sa beauté brumeuse peut s’avérer compliqué pour certains, mais pour ceux qui sont prêts à explorer ces climats instables, le voyage offrira d’innombrables plaisirs pour les sens. » Paste Magazine

 

AJX327-Kill-The-Wolf-Matt-BerryMatt Berry – Kill The Wolf

[dropshadowbox align= »left » effect= »lifted-both » width= »45px » height= » » background_color= »#89b800″ border_width= »1″ border_color= »#dddddd » ]71[/dropshadowbox]

« Kill The Wolf est un autre de ces fantasmes ruralistes meublés avec des contes de sorcellerie et des mâts enrubannés. » Uncut

robin-thicke-blurred-linesRobin Thicke – Blurred Lines

[dropshadowbox align= »left » effect= »lifted-both » width= »45px » height= » » background_color= »#89b800″ border_width= »1″ border_color= »#dddddd » ]52[/dropshadowbox]

« Cet album est peu susceptible d’avoir le même impact que le single du même nom. Globalement, il manque l’âme que  Justin Timberlake ou Bruno Mars apportent à leur musique, et ça ne se rapproche même pas de la douce puissance et la pure passion de l’idôle de Thicke, Marvin Gaye. » The New Zeland Herald

 

* Les notes sont sur 100 et récupérées du site spécialisé Metacritic

 

Free WordPress Themes, Free Android Games