Possession, maisons hantées : de la réalité à la fiction

Ce mercredi 21 août, le film Conjuring : les dossiers Warren est sorti au cinéma. Une nouvelle histoire de maison hantée s’invite au cinéma mais pas n’importe laquelle. Le film de James Wan met en scène, comme beaucoup d’autres avant lui,  un fait divers présumé réel et qui a bouleversé toute une famille ou un tournage frappé par la malédiction…

the-conjuring04

[dropshadowbox align= »center » effect= »lifted-both » width= »500px » height= » » background_color= »#682933″ border_width= »1″ border_color= »#fef3f3″ ]Conjuring : les dossiers Warren[/dropshadowbox]

Réalisateur: James Wan
Sortie le : 21 août 2013
Genre : horreur/épouvante
Avec : Vera Farmiga, Patrick Wilson,..

 

Le synopsis de Conjuring : les dossiers Warren suffit à lui tout seul à donner des cauchemars : il s’agit de l’histoire horrible, mais vraie, d’Ed et Lorraine Warren, enquêteurs paranormaux réputés dans le monde entier, venus en aide à une famille terrorisée par une présence inquiétante dans leur ferme isolée… Contraints d’affronter une créature démoniaque d’une force redoutable, les Warren se retrouvent face à l’affaire la plus terrifiante de leur carrière.

Les Warren portent un nom bien connu des amoureux du cinéma du genre. En effet, ils sont à l’origine de plusieurs enquêtes paranormales qui ont débouché sur des longs-métrages telle que la plus connue d’entre elles : Amityville. Même après le décès de son mari Ed en 2006, Lorraine, aujourd’hui âgée de 86 ans, poursuit son activité de chasseuse de fantômes auprès de particuliers terrorisés. Elle vit toujours dans la maison qu’elle a partagé avec son mari pendant quatre décennies et a même fait emménager ce qui est appelé The Warrens Occult Museum dans lequel se trouvent des centaines d’objets issus de leurs précédentes enquêtes.

Qu’en est-il des Perron ? Au milieu d’une incroyable promotion (interview des protagonistes, caméra dans les cinémas, documentaires,…) les Perron se retrouvent sous le feu des projecteurs. Depuis les événements survenus en 1971 dans leur petite ferme, la famille a été tellement traumatisée qu’elle a refusé d’en parler pendant plus de 40 ans. Ce n’est qu’à l’occasion de la sortie du film de James Wan que les cinq membres ont accepté de partager leur expérience terrifiante.

 

 

L’histoire de Conjuring n’a jamais été vraiment bouclée si l’on en croit les dires des Perron et de l’équipe de tournage qui ont dû faire face à une série de phénomènes pour le moins étranges durant le tournage. Parmi les anecdotes les plus effrayantes qui entourent le film :

  • Des frictions sur les lignes viennent perturber les conversations téléphoniques,
  • Des traces de griffures retrouvées sur l’écran de l’ordinateur de Vera Farmiga lorsqu’elle a reçu le scénario,
  • Des arbres qui restent bizarrement immobiles après une bourrasque,
  • Le chien de James Wan qui se met à grogner après une chose invisible pendant que son maître consulte le scénario,
  • Un mystérieux incendie qui se déclare dans l’hôtel où était logée la production
  • Après avoir ressenti une présence, la mère Carolyn Perron a choisi d’annuler sa visite du plateau mais au même moment une chute la conduit à l’hôpital

Alors faits réels ou coup de pub pour attirer un maximum de téléspectateurs ? Quel que fût le but autour de ces révélations, Conjuring a déjà engrangé la somme colossale de 194 millions de dollars rien qu’aux États-Unis. Un succès incroyable mais vrai !

amityville-horror-02-1-g

[dropshadowbox align= »center » effect= »lifted-both » width= »500px » height= » » background_color= »#682933″ border_width= »1″ border_color= »#fef3f3″ ]Amityville[/dropshadowbox]

Réalisateurs :
    • Stuart Rosenberg (1979)
    • Damiano Damiani (1982)
    • Richard Fleischer (1983)
    • Sandor Stern (1989)
    • Tom Berry (1990)
    • Tony Randel (1992)
    • John Murlowski (1993)
    • Steve White (1996)
    • Andrew Douglas (2005)
    • Geoff Meed (2011)
    • Andrew Jones (2013)

Surement l’affaire la plus connue d’Ed et Lorraine Warren, Amityville entre dans la légende des haunted houses sans le moindre doute. Dans la nuit du 12 au 13 novembre 1974, le jeune Ronald DeFeo, âgé de vingt-trois ans, massacre toute sa famille, dans leur maison située à Amityville dans le comté de Suffolk, après avoir entendu des voix. Un an plus tard, la famille Lutz emménage dans la maison. Ils n’y resteront que vingt-huit jours.

Depuis la fin des années 70, cette histoire terrifiante a déjà été portée neuf fois à l’écran. Mais le film le plus marquant est peut-être la version d’Andrew Douglas réalisée en 2005 avec Ryan Reynolds et Melissa George dans les rôles phares. Pour cause, les événements étranges survenus durant le tournage . Ryan Reynolds explique lui-même : « Des maisons aussi anciennes que celle-ci sont toujours censées héberger des fantômes. Cela fait partie de leur folklore, et c’est avec un léger sourire qu’on écoute ces légendes. Mais il s’est réellement passé quelque chose de bizarre durant ce tournage : des lumières se sont éteintes et rallumées à plusieurs reprises au milieu de la nuit, sans raison apparente. les vigiles n’ont jamais décelé la moindre présence humaine à ces heures-là et n’ont pu expliquer ce qui s’était passé ». Des faits étranges corroborés par sa partenaire Melissa George qui affirme que des objets tombaient ou disparaissaient sans explications.

La famille Lutz qui fut la malheureuse victime des esprits maléfiques résidant à Amityville en ressortit naturellement traumatisée. George Lutz, le médecin et père de famille, publie en 1977 le livre The Amityville Horror dans lequel il décrit le cauchemar vécu quelques années plus tôt. Si l’ouvrage est devenu un best-seller, la branche des parapsychologues a très vivement critiqué ce qu’ils considèrent comme une oeuvre incohérente et même qualifiée de canular par l’avocat de Ronald DeFeo Jr., l’auteur des meurtres.

Quant à Kathy Lutz, cette dernière perdit la vie à 59 ans…deux semaines après le début du tournage du film d’Andrew Douglas.

l-exorciste.73243

[dropshadowbox align= »center » effect= »lifted-both » width= »500px » height= » » background_color= »#682933″ border_width= »1″ border_color= »#fef3f3″ ]L’Exorciste[/dropshadowbox]

Réalisateur: William Friedkin
Sortie le : septembre 1974
Genre : horreur/épouvante
Avec : Linda Blair, Ellen Burtsyn,..

 

Le film qui a terrorisé toute une génération ! L’Exorciste est sans doute la référence en matière de film de possession. Le long-métrage de William Friedkin a été réalisé pendant la mode du thème de l’enfant démoniaque avec Rosemary’s Baby ou encore La Malédiction dans les années 1960/1970.

En Irak, le Père Merrin est profondément troublé par la découverte d’une figurine du démon Pazuzu et les visions macabres qui s’ensuivent.  Parallèlement, à Washington, la maison de l’actrice Chris MacNeil est troublée par des phénomènes étranges : celle-ci est réveillée par des grattements mystérieux provenant du grenier, tandis que sa fille Regan se plaint que son lit bouge. Quelques jours plus tard, une réception organisée par Chris est troublée par l’arrivée de Regan, qui profère des menaces de mort à l’encontre du réalisateur Burke Dennings. Les crises se font de plus en plus fréquentes. En proie à des spasmes violents, l’adolescente devient méconnaissable. Chris fait appel à un exorciste. L’Eglise autorise le Père Damien Karras à officier en compagnie du Père Merrin. Une dramatique épreuve de force s’engage alors pour libérer Regan.

L’Exorciste a, en quelque sorte, ouvert le bal des tournages maudits. Ainsi, il est de notoriété publique que la mort a véritablement hanté le film jusqu’à sa racine puisque neuf décès seraient survenus durant le tournage. Un chiffre impressionnant que l’on attribue à une malédiction jetée sur l’équipe du film. Parmi eux, Jack McGowran qui jouait le rôle de Burke Dennings et le fils de John Miller qui interprète le père Karras.

Ce n’est pas tout, Ellen Burtsyn qui prête ses traits à la mère de Regan s’est blessée au dos en tombant après s’être pris les pieds dans un câble pendant la scène de mutilation au crucifix tandis qu’un incendie se déclara sur le plateau retardant ainsi de six semaines la sortie du film.

Film maudit ou non, L’Exorciste est et restera l’un des plus gros succès au box-office mondial et surtout un classique du cinéma d’horreur.

poltergeist-wallpaper_365510_20261

[dropshadowbox align= »center » effect= »lifted-both » width= »500px » height= » » background_color= »#682933″ border_width= »1″ border_color= »#fef3f3″ ]Poltergeist[/dropshadowbox]

Réalisateur: Tobe Hooper
Sortie le : 20 octobre 1982
Genre : horreur/épouvante
Avec : Craing T. Nelson, JoBeth Williams,..

 

L’ingrédient par excellence de la maison hantée, le poltergeist, a été l’objet d’un film réalisé par Tobe Hooper et scénarisé par Steven Spielberg en 1982. L’heureuse famille Freeling mène une vie tranquille et prospère dans la petite ville de Cuesta Verde. Cependant, leur maison devient le théâtre d’étranges phénomènes quand des objets commencent à se déplacer et que le sol se met à trembler. Une nuit, la petite Carol Anne disparaît et se met à communiquer avec ses parents à travers la télévision. Les Freeling font alors appel à un parapsychologue.

Il y a quelques années, JoBeth Williams qui interprète Diane Freeling a révélé que le tournage de Poltergeist avait été le théâtre d’un fait sinon étrange plutôt dérangeant. En effet, lors de la scène de la piscine, elle déclare que la production a eu recours à de véritables os humains arguant du fait que cela coûtait moins cher que des os factices. Beaucoup s’accordent à penser que cette décision a réveillé la malédiction qui entoure le film. La mort de quatre acteurs entre la sortie du premier et du dernier film dont deux d’entre eux étaient très jeunes (Heather O’Rourke, la petite Carol Anne, à 12 ans des suites d’une complication de la maladie de Crohn et Dominique Dunne assassinée par son petit ami à 22 ans), la présence que plusieurs membres de l’équipe sentait durant le tournage, la mort d’un cameraman qui s’est noyé dans la piscine après une soirée arrosée, sont autant d’événements qui font perdurer la légende de cette prétendue malédiction.

Par la suite, Poltergeist se vit attribuer deux suites qui connurent leur point final avec la mort de la petite Heather O’Rourke mais fait partie de la liste des films d’horreur les plus terrifiants du cinéma.

[dropshadowbox align= »center » effect= »lifted-both » width= »500px » height= » » background_color= »#682933″ border_width= »1″ border_color= »#fef3f3″ ]SONDAGE[/dropshadowbox]

[polldaddy poll= »7345051″]

Free WordPress Themes, Free Android Games