Review : Julia Holter – Loud City Song

Véritable petite sensation musicale de cette fin d’été, l’album Loud City Song de Julia Holter surprend de nouveau après Ekstasis l’an dernier. Un ambient album qui peut faire lever deux-trois sourcils…

singer-and-songwriter-julia-holter1

Pas forcément très connue, Julia Holter n’en est pourtant pas à son premier fait d’arme. Une petite présentation s’impose donc : auteur compositrice et interprète de sa propre musique, Julia Holter est une jeune femme somme toute banale. Issue d’une famille de passionnés de musique, elle suit des études d’arts et donne des cours à des ados en parallèle. Elle ne vit pleinement sa passion pour la musique qu’à partir de 2008 où elle participe à quelques compilations avant de faire la rencontre de Linda Perhac avec qui elle collabore quelques temps. Puis, en 2011, Julia sort son premier opus, Tragedy, qui reçoit un bel accueil auprès de la critique mais au succès plutôt confidentiel. Suit Ekstasis en 2012,  un effort qui lui vaut une comparaison avec la grande Kate Bush entre autres chanteuses talentueuses.

Aujourd’hui, c’est l’opus Loud City Song qui prend la succession de cette sage discographie. La différence plus que notable entre cet album et les deux précédents est qu’il a été enregistré avec tout un groupe de musiciens en studio quand Ekstasis et Tragedy avaient été réalisés dans la chambre de la jeune femme. A ce stade, on ne se gênera pas pour parler de rupture.

En plein contrôle de son univers, Julia Holter livre une copie particulièrement satisfaisante. Depuis ses débuts, il a toujours été très difficile de classer sa musique dans un genre particulier : électronique, jazzy, pop, indie, expérimental, ambient. Tant de termes qui semblent tout fait et ne pas vraiment coller ni au personnage ni à au rendu final qui vogue sur une vague sinusoïdale pourtant convaincante. Du cotonneux Hello Stranger au souly Maxims’ I souligné par des percussions finement injectées, le nom Loud City Song prend tout son sens un fois que la subtilité est enregistrée.  Faites comme si vous emménagiez dans une ville que vous ne connaissez pas. Vos yeux découvrent de nouveaux lieux, votre corps s’habitue à un nouveau climat, le beau prend un nouveau sens et toutes ces nouvelles sensations se déroulent au fil d’une promenade dans les rues de votre nouveau chez vous. Évidemment, tout ceci requiert beaucoup de patience mais une fois que vous y avez pris goût, impossible de ne pas tomber amoureux. Là, vous saisissez mieux ?

Écoutez Loud City Song :

Free WordPress Themes, Free Android Games