Bilan musique 2013 : les meilleurs albums

mu

2013 est à peine sur son lit de mort que l’heure est déjà au bilan. Alors quels sont les différents sorties importantes de cette année côté musique. Aujourd’hui, Blooming Machine vous propose de revenir sur les meilleurs albums de l’année 2013.

1/ Alela Diane – About Farewell

alela_diane_about_farewell-145f0

L’album le plus folk de l’année est aussi et tout simplement le meilleur opus de 2013 ! Ce petit effort de 10 pistes n’en est pas moins efficace. Un vent de fraîcheur, de talent et de passion lancé par cette jeune américaine.

 

2/ Local Natives – Hummingbird

local-natives-hummingbird

Local Natives livre ici une très bonne copie. Les morceaux comme Ceilings, Heavy Feet et You & I impulsent Hummingbird comme une moto qui risque de tomber en rade mais à qui on donne un bon coup d’accélérateur pour arriver à destination. Et la dernière vitesse c’est Wooly Mammoth qui la donne : le morceau le plus dynamique de l’album est de loin le meilleur qu’a pu proposé le groupe jusqu’ici. Review

3/ Arctic Monkeys – AM

arctic-monkeys-am-album-artwork

Le quator de Sheffield est de retour avec un cinquième opus. Et il va sans dire que ce dernier laissera une marque indélébile sur l’année 2013. Amené par l’excellent Do I Wanna Know, AM s’en est bien sorti puisque l’album faisait partie de la liste des nominés au Mercury Prize et s’est vendu à quelque 500.000 copies en quatre mois.

 

4/ Eminem – The Marshall Mathers LP 2

200x200-000000-80-0-0

Le Kid de Détroit fait son grand retour. Celui à qui on donne volontiers le titre de meilleur rappeur vivant offre une suite à l’opus qui avait fait exploser sa carrière. The Marshall Mathers LP 2 montre l’évolution d’Eminem à travers ses textes, ses collaborations et bien sûr, son flow hallucinant.

 

5/ London Grammar – If You Wait

london-grammar-if-you-wait-album-art

Les fausses notes se font très rares dans If You Wait : du quasi-parfait Flickers à l’étonnant Strong sur lequel Hannah Reid déploie son artillerie vocale en passant par le joli titre qui donne son nom à l’album. Review

 

 

6/ Austra – Olympia

200x200-000000-80-0-0 (1)

D’excellents morceaux sortent du lot comme FireReconcile Ou We Become. Toujours aussi coloré, à l’instar de cette pochette bleuâtre sur laquelle dénote la cascade flamboyante de Stelmanis, Olympia est un savant mélange de tempo bien alternés, d’échos majestueux avec des instruments pour le moins brillamment introduits. Review

 

7/ Blood Orange – Cupid Deluxe

blood-orange-confirms-guest-spots-tracklist-cupid-deluxe-art_300_300_80_s_c1

Un ensemble de onze titres qui mélangent pop moderne, R&B des années 90 et quelques légères touches électro. Et le moins que l’on puisse dire c’est que la recette est véritablement porteuse. Blood Orange peut, pour cela, chaleureusement, serrer la main aux voix féminines qui l’accompagnent tout au long de l’opus, sans qui le côté chaleur incandescente n’aurait peut-être pas pris. Review

 

8/ Haim – Days Are Gone

haim-days-are-goneLauréat du BBC Sound of 2013 et acclamé par la critique comme étant la sensation de l’année, le trio de soeurs a tenu toutes ses promesses. Le flamboyant Days Are Gone est un bijou d’ingéniosité qui parlera à toutes les générations.

 

9/ Goldfrapp – Tales of Us

goldfrapp-tales-of-us1

Le duo britannique livre, ici, son plus bel opus. Les mélodies à qui ils ont choisi de faire porter des prénoms à la mode de Bat For Lashes, recèlent un mystère, une beauté et un brouillard presque palpables. Tales of Us est un véritable bijou de l’année 2013.

10/ Emiliana Torrini – Tookah

emiliana_torrini_-_tookah-545bc

L’attente en valait la peine ! Cinq ans après Me And Armini, la chanteuse islandaise est de retour avec Tookah, un titre qui sonne comme un hymne. A l’intérieur de ce coffre aux trésors,  neuf pierres précieuses dont Speed of Dark tient sans doute la cuirasse la plus résistante, suivi de près par Elisabet.

 

11 / Julia Holter – Loud City Song

Julia-Holter-Loud-City-Song

En plein contrôle de son univers, Julia Holter livre une copie particulièrement satisfaisante. Electronique, jazzy, pop, indie, expérimental, ambient. Tant de termes qui semblent tout fait et ne pas vraiment coller ni au personnage ni à au rendu final qui vogue sur une vague sinusoïdale très convaincante. Review

12/ Nadine Shah – Love You Dum And Mad

200x200-000000-80-0-0 (2)

La véritable surprise de l’année c’est Nadine Shah. Le premier album de cette chanteuse britannique est un modèle de folk rock. Le titre Dreary Town fait partie de ces morceaux à côté desquels on ne peut passer sous aucun prétexte.

 13 / The Weeknd – Kiss Land

00602537504800Abel Tesfaye a su s’entourer pour donner une belle suite à Trilogy, son premier opus. Kiss Land regorge de petites pépites telles que The Town. Son style et son timbre sont devenus sa marque de fabrique qui font de lui l’un des artistes incontournables de l’année 2013.

 

14/ Hurts – Exile

ExileAvec une volonté franche et directe de prolonger le gimmick retro, le duo propose sa nouvelle galette produite en grande partie avec Jonas Quant. Pas de prise de risque, Exile s’inscrit comme la suite logique de Happiness. Review

 

15/ Lorde – Pure Heroine

Lorde2-2709La petite sensation de 2013 s’appelle Lorde. Petite par l’âge (17 ans) et non pas par le talent qui commence à prendre des proportions internationales intéressantes à suivre pour sa jeune carrière. Pure Heroine porte bien son nom.

 

16/ Janelle Monae – The Electric Lady

janelle_monae_-_electric_lady-f72ebLa fille électrique n’a rien perdu de son mordant depuis son opus précédent, The Archandroid. Janelle Monae revient avec un très bon et très long album. On a juste envie de la remercier.

 

17 / V V Brown – Samson & Delilah

120x120-000000-80-0-0Et le prix de la reconversion de l’année est attribué à V V Brown. La jeune femme opère un tournant à 180°, délaissant son univers pop édulcoré pour celui plus sombre de l’electro new wave. Le résultat est stupéfiant et brillant !

 

18 / Katy Perry – Prism

katy_perry_prism_cd-86576La starlette pop a bien évolué par rapport à ses deux précédents albums. Passé le lassant  single Roar qui ne reflète pas l’opus, on découvre une multitude de morceaux qui nous font comprendre le sens du titre donné au disque. A écouter ne serait-ce que pour le superbe Spiritual.

19 / Agnes Obel – Aventine

Agnes_Obel-AventineToujours aussi belle, toujours aussi douce, toujours aussi mélodique et entêtante, la musique d’Agnes Obel nous manque quand elle n’est plus là, nous donne encore plus envie quand elle est là. Aventine est une source de bien-être à consommer sans la moindre modération.

 

20/ Bastille – Bad Blood

bastille-bad-blood-album-artworkBastille est fidèle à ce qu’il avait proposé dans ses premiers essais, à savoir une pop/rock indie très largement mise en valeur par le timbre de voix de son chanteur et par une musique qui se réinvente à chaque morceau. Review

 

Découvrez les 10 meilleurs épisodes de 2013

Découvrez les 10 meilleures nouveautés séries 2013

Regardez ce qui vous attend en 2014 (à venir)

  • kyliecyrus

    Wow merci pour l découverte d’Alela Diane 0_o j suis sur le cul

Free WordPress Themes, Free Android Games