Review : Meg Myers – Make a Shadow

La chanteuse américaine refait parler d’elle cette semaine après la sortie de son EP Make A Shadow. Nouvelle belle surprise ou petit flop ? On vous dit ce qu’on en pense.

tumblr_n0ub12ptxy1rj2fy5o1_1280

Il s’en est passées des choses depuis l’année dernière pour Meg Myers. L’album qu’elle nous promettait voit finalement le jour, toujours sous la houlette de son fidèle acolye Doctor Rosen Rosen. On a pu entendre deux de ses morceaux dans des séries bien suivies (Les Experts et Banshee) et ce n’est pas rien. Mais aujourd’hui, la carrière de la chanteuse de Los Angeles prend un nouveau tournant. Elle espère bien conquérir enfin son public avec Make A Shadow, EP de cinq chansons qui conserve, heureusement, le mordant, la noirceur et l’énergie de l’artiste.

Tout commence fort, très fort même, avec Desire. Un morceau qui annonce clairement la couleur sombre de cet EP. L’alternance entre la force et la douceur de sa voix est de nouveau exploitée tout comme elles avaient pu l’être sur Daughter In The Choir. Le morceau suivant, Go, fait ressortir le côté extraverti de la chanteuse. Guitare et batterie en harmonie, le titre ralliera les plus rock à sa cause. Quelques minutes plus tard, c’est Make A Shadow, le titre qui donne son nom à l’album, qui fait son entrée. A la manière de Monster, il commence doucement, avec un simple guitare-voix. Le refrain explosif casse complètement l’équilibre et donne une impulsion bienvenue au morceau. Le « Only only in the only only in the in the shadow » devient alors l’hymne de cette production orchestrale. Difficile de passer après cet excellent morceau alors Meg, maligne (ou sa maison de disque), choisit de faire suivre Heart Heart Head, un morceau qui sera plus familier à l’oreille des fans de Meg. En effet, ce titre, qui prouve une nouvelle fois que la jeune femme a de l’énergie à revendre, est sorti en mai dernier comme un prélude à cet EP. Pour finir en beauté, c’est The Morning After qui vient apporter le calme dont on a besoin après cet effusion de vitalité. La ballade, simple guitare-voix, a le mérite d’être la cerise sur cet excellent gâteau qu’est Make a Shadow.

Vous l’aurez compris, nous avons été conquis par cette nouvelle galette de Meg Myers. Espérons que cet univers sombre obtienne toute la lumière qu’il mérite.

Écoutez Make A Shadow de Meg Myers :

Relire notre interview de Meg Myers

 

Free WordPress Themes, Free Android Games