Revue de presse : Into The Woods, Promenons-nous dans les bois

Ce mercredi 28 janvier 2015, Into The Woods, Promenons-nous dans les bois sort enfin dans les salles françaises. La vague de versions live des films Disney continue donc après Maléfique et avant le Cendrillon de Kenneth Branagh. À l’occasion de ce long-métrage très attendu où se croisent Meryl Streep, Johnny Depp, Emily Blunt ou encore Anna Kendrick, un œil sur ce que la presse a pensé de cet univers musical mis en scène par Rob Marshall.

# The New York Times

Into The Woods, la splendide adaptation sur grand écran du show musical de Stephen Sondheim et James Lapine, infuse une nouvelle vitalité dans le concept marketing éreinté du divertissement « pour enfants de tous âges». Cela veut généralement dire pour les enfants et leurs parents radoteurs. Mais dans Into The Woods, on grandit avec les personnages, jeunes ou vieux, dans un long processus de découverte de soi-même.

# The Hollywood Reporter

Ce sinueux mash-up de contes de fées montre une appréciation pour les vertus de la narration à l’ancienne, avec un tableau d’esprit subversif. Il bénéficie du respect de l’œuvre originale, d’alléchantes valeurs de production, et d’une belle galerie de portraits de personnages servie par un agréable casting.

# Boston Globe

Into The Woods est un peu forcé par endroits mais excellemment bon dans d’autres, et cela monte en puissance au fil du temps.

# Empire

Il y a des moments brillants, envoûtants alliés à ceux hilarants et touchants. Mais tout simplement pas assez de ceci dans ce qui vire, à longueur, entre l’intelligent, le terrifiant et qui finit par être un peu fatigant.

# The Playlist

Ça a ses moments, spécialement toutes les fois où Streep est à l’écran, mais comme ça traine sur deux longues heures, l’éclat du film féérique diminue, laissant seulement une ombre pâle.

AUCUNE CRITIQUE POUR LE MOMENT

Crédit photo : The Walt Disney Company France