Power Rangers : pourquoi ce sera mieux que Batman V Superman

Attention, article pas du tout objectif ! Vous n’êtes pas sans savoir que le studio Lionsgate s’est mis en tête de sortir les Power Rangers du cimetière dans lequel ils reposaient tranquillement. Cette semaine, le studio a finalement dévoilé la liste des acteurs retenus pour porter les armures des cinq Forces :

Une belle équipe d’inconnus, ou quasi, qui aura la lourde tâche de faire parler la nostalgie dans les salles obscures sous la direction de Dean Israelite, le réalisateur de Projet Almanac. Le pitch : cinq ados qui ne se connaissent pas sont recrutés par une entité légendaire pour combattre un ennemi de la planète Terre. En somme, rien de différent de la série que l’on a connu dans les années 1990. Pourtant, au fil des informations qui affluent ces derniers mois, une envie irrépressible de découvrir le film s’est installée en nous. Pourquoi ?

1/ On fait confiance à Lionsgate
Le studio est déjà venu avec un pitch qui prête à sourire pour finalement proposer une pépite. Dernier exemple en date : John Wick. Ou l’histoire d’un ancien tueur à gages qui reprend du service pour venger la mort du chien que sa femme décédée lui avait offert avec Keanu Reeves dans le rôle-titre. Un film d’action aux chorégraphies époustouflantes et dont finalement on se fout pas mal de l’intrigue. Ok Dean Israelite n’est pas le duo Chad StahelskiDavid Leitch mais on s’en accommodera. Et Lionsgate c’est aussi la saga Hunger Games, Fareneight 9/11 et Expendables, bref, quoi qu’on en pense, ça plaît.

2/ De la nostalgie bien d’époque
En ce moment, cela ne vous aura pas échappé, Hollywood reboote et remake tout ce qui bouge. C’était pratiquement une évidence de voir revenir les Power Rangers. Cette série qui a bercé notre enfance et dont le côté kitsch était le cadet de nos soucis porte en elle une certaine empreinte : celle du Club Dorothée. Alors qu’une certaine génération vendrait père et mère pour revivre cette époque, Lionsgate nous offre cette possibilité sur un plateau d’argent.

3/ Nos Pokémon à nous
Finalement, le Ranger Rouge est à Sacha ce que la Team Rocket est aux Mégazords : le symbole de toute une génération. Si un gosse de 10 ans sera peut-être moins excité à l’idée d’une adaptation pour le grand écran, on est prêt à parier qu’un adulte dans la trentaine ou qui en approche développera une certaine forme de curiosité à l’idée de découvrir le film. Et n’oublions pas que malgré sa vingtaine d’année, Power Rangers reste la star des cosplay devant les costumes ratés d’Ondine.

4/ Un casting qui fait bien plaisir
Un PNJ de la série Marco Polo, une chanteuse quasi-inconnue, une star en devenir, un type qui n’affiche de deux téléfilms inconnus à sa filmographie et un acteur qui sort d’un film récompensé à Sundance : voilà ce que nous a réuni la production. Un casting divers, de toutes les couleurs et presque paritaire, bordel ! On est heureusement loin du genre de distribution harrypotteresque ou divergentesque à laquelle tout le monde ne peut pas s’identifier, bref un casting type de blockbusters. On aime, on adhère et le fait que les cinq acteurs ne soient pas des superstars fait toujours plaisir (ne serait-ce que pour le porte-monnaie du studio).

5/ Un énorme méchant attendu
Et justement, cela laisse à Lionsgate le moyen de placer quelques deniers de côté pour mettre le paquet sur le méchant. Le studio est en effet loin de cacher son envie de recruter un grand nom du cinéma pour se glisser dans la peau de l’adversaire des Rangers. On a donc hâte de découvrir qui héritera de ce rôle-clé, tout en rappelant à toute fin utile qu’Al Pacino meurt d’envie de jouer dans un blockbuster depuis qu’il a vu Les Gardiens de la Galaxie. Bryan Cranston a également manifesté son envie de jouer un vilain dans une grosse production. Non, les coursives d’Hollywood ne manquent pas d’acteurs chevronnés prêts à se lancer dans l’univers des grosses machines  !

En clair, si Lionsgate conserve le côté kitsch en jouant à fond sur le second degré, Power Rangers pourrait bien être le film de l’année 2017 ! Je ne vous cache pas qu’on a hâte, peut-être plus que de découvrir le (faux) affrontement entre Batman et Superman, de voir les Avengers en découdre avec Thanos et évidemment plus que de se poser devant la baston entre Godzilla et King Kong. Notez bien la date dans vos agendas, la sortie de Power Rangers est programmée au 13 juin 2017 aux États-Unis.

Free WordPress Themes, Free Android Games