Benjamin Clementine remporte le Mercury Prize 2015

Après l’album Dead du groupe Young Fathers en 2014, on connaît désormais le nom de celui qui a cette année obtenu les faveurs du Mercury Prize, récompense hautement convoitée de l’industrie du disque. C’est donc Benjamin Clementine qui repart avec le prix sous le bras pour son opus At Least For Now.

La liste de ses opposants était pourtant très solide :

  • Aphex Twin – Syro
  • C Duncan – Architect
  • ESKA – Eska
  • Florence and The Machine – How Big, How Blue, How Beautiful
  • Gaz Coombes – Matador
  • Ghostpoet – Shedding Skin
  • Jamie xx – In Colour
  • Róisín Murphy – Hairless Toys
  • Slaves – Are You Satisfied?
  • Soak – Before We Forgot How To Dream
  • Wolf Alice – My Love Is Cool

Mais c’est finalement à Benjamin Clementine, natif de Londres mais découvert dans le métro parisien, que le panel trié sur le volet d’acteurs du milieu a choisi de remettre le prix. Considéré comme une alternative aux Brit Awards, le Mercury Prize fait partie des prix les plus importants que peut recevoir un musicien britannique. Avant Benjamin Clementine, des artistes comme Adele, PJ Harvey, ou encore les Arctic Monkeys ont obtenu ce précieux Graal.

On vous propose donc d’essayer l’album At Least For Now du grand gagnant de cette année :