Tops et flops séries de l’année 2015

Comme depuis quelques années, la télévision américaine a déversé une importante quantité de nouveautés dans le petit écran en 2015. Pas moins de 60 séries sont d’ailleurs attendues dès la rentrée 2016, ôtant une nouvelle fois tout espoir de répit à tout sériphile. Mais avant de nous plonger vers cette nouvelle salve, retour sur ces douze derniers mois pendant lesquels surprises, confirmations et déceptions se sont succédé ou même parfois entremêlé.

Les meilleures saisons 2015 :

  1. Parks & Recreation (saison 7)
  2. Doctor Who (saison 9)
  3. Black Sails (saison 2)
  4. Fargo (saison 2)
  5. Downton Abbey (saison 6)

parks_and_recreationLes adieux avec Leslie Knope et toute l’équipe de Parks & Recreation ont été déchirants. L’une dés comédies les plus drôles et les plus sous-estimées à quitter l’antenne cette année au bout de sept saisons et après une dernière salve d’épisodes pour le moins hilarants qui ont réussi à clore la série en beauté. Même constat pour Downton Abbey qui, pour son dernier tour de piste, a renoué avec tous les éléments qui ont fait le succès des premières saisons. Un petit bijou britannique que l’on risque de regretter. Et toujours sur les territoires de la Perfide Albion, saluons l’excellente année de Peter Capaldi dans Doctor Who. Après une saison 8 très décevante, Steven Moffat et son équipe ont redressé leurs plumes pour offrir au Docteur, et surtout à Clara, des aventures dignes de ce nom. Le dernier épisode sur Gallifrey est tout simplement un des meilleurs de ces dernières années, et offre au personnage de Clara une parfaite conclusion. Saluons également cette année la seconde saison de Black Sails qui a réussi à surpasser la précédente en terme de vengeance, de complot, d’alliance et de trahisons. De la série de pirates comme on l’aime. Sur un autre registre, Fargo a surpris avec cette nouvelle saison qui aurait pu décevoir un grand nombre de téléspectateurs. Si elle n’est évidemment pas au niveau de la première saison, ce volume plus rétro nous a définitivement convaincu, et plus spécifiquement la performance de Kirsten Dunst.

Les saisons les plus décevantes en 2015 :

  1. American Horror Story (saison 5)
  2. Game of Thrones (saison 5)
  3. True Detective (saison 2)
  4. Les Revenants (saison 2)
  5. Orange Is The New Black (saison 3)

vaughnAprès un gros succès, il est toujours plus difficile de confirmer derrière et cette année n’a pas été exempte de grosses déceptions. À commencer par American Horror Story qui proposait le volume Hotel en 2015. Une cinquième saison avec une Lady Gaga vampirique pour toute tête d’affiche. Un menu pas franchement ragoûtant et dont la recette a fini par lasser. Depuis Coven, AHS a de toute manière perdu tout intérêt à nos yeux. Difficile retour également pour True Detective qui après avoir impressionné par sa mise en scène et son jeu d’acteurs a laissé critique et téléspectateurs de glace devant la nouvelle saison dont le génial Cary Fukunaga a quitté le navire. On prend des risques en citant Game of Thrones parmi nos déceptions mais force est de constater que cette saison 5 était au mieux soporifique. Hormis l’épisode des White Walkers et la fin soi-disant à suspense, on a du mal à retrouver les sensations des premières saisons. Loin d’être mauvaise, la qualité de la série a indéniablement baissé. Autre sujet délicat, celui de Orange Is The New Black. Si certaines intrigues étaient cette saison très intéressantes comme celles de Big Boo et Pennsatucky, on a du mal à trouver un intérêt à des personnages comme Alex et Piper pourtant centrales depuis le départ. Enfin, et là on ne prend pas trop de risques, Les Revenants qui n’auraient peut-être jamais dû revenir. Après une saison qui a fait l’unanimité tant en France qu’à l’étranger, le public est tout aussi unanime pour dire que cette seconde saison n’avait aucun sens, n’était pas très intéressante et qu’on n’a pas vraiment senti tous les acteurs très concernés.

Les meilleures nouveautés de 2015 :

  1. Better Call Saul
  2. Limitless
  3. UnReal
  4. Mr Robot
  5. Unbreakable Kimmy Schmidt
  6. Daredevil
  7. Jessica Jones
  8. Galavant
  9. Wet Hot American Summer
  10. Wayward Pines

jessica_jones_ver2_xlgSi la rentrée d’automne a été particulièrement décevante, le début d’année 2015 a vu pas mal de nouveautés de qualité débarquer sur le petit écran. Better Call Saul, le spin-off de Breaking Bad sur le personnage de Saul Goodman, a ouvert les débats avec l’art et la manière. Bourrés de références à sa série mère, les dix premiers épisodes des aventures de l’avocat excentrique se sont révélé savoureux, drôles et parfois sombres. Notre gros coup de coeur d’une année qui a également vu naître Galavant et ses mélodies déjantées. Une comédie folle, folle et qui n’en promet vraiment pas plus. Difficile d’adapter des films pour la petite lucarne, et pourtant Bradley Cooper ne s’y est pas trompé en produisant Limitless. Se collant au concept casse-gueule des épisodes unitaires, la série trouve son originalité dans sa mise en scène hyperactive et dans l’humour de son personnage. Des débuts en tout cas très convaincants ! 2015 a également ajouté quelques éléments au dossier pop culture avec notamment Mr Robot et surtout Unbreakable Kimmy Schmidt dont le générique et le fameux Peeno Noir sont devenus viraux. Toujours sur Netflix, les super-héros du côté sombre de Marvel ont fait des étincelles avec Daredevil et Jessica Jones, tandis que la comédie US a vu l’un de ses joyaux refaire surface avec l’hilarant Wet Hot American Summer et son très bon casting. Enfin, l’été a été particulièrement pimenté grâce à UnReal qui nous emmène dans les coulisses de la télé-réalité à travers pas mal de raccourcis mais en ne voulant être rien de plus qu’un divertissement. Un pari réussi !

Les pires nouveautés de 2015 :

  1. Minority Report
  2. Scream Queens
  3. Supergirl
  4. Sense8
  5. Grandfathered

supergirlAnnoncé plusieurs mois avant son lancement, l’adaptation télévisée de Minority Report avait de quoi donner de l’espoir à certains. Mais dès la fin du pilote, on sent que la mayonnaise ne va pas prendre. Le casting a beau être plutôt bon avec notamment la superbe Meagan Good dans le rôle de flic de soutien au héros, mais le côté hyper futuriste est mal exploité, le duo ne fonctionne pas et les intrigues n’ont rien de bien palpitantes. Et en terme de sous-exploitation d’un bon concept, les Wachowski seraient-ils en train de passer maître dans cet art ? Après avoir proposé le navet Jupiter : Le Destin de l’univers au cinéma, le duo de réalisateurs a tenté de se rattraper avec la série Sense8. L’idée d’une connexion entre plusieurs personnages dans des endroits du monde différents était intéressante mais au bout de quatre épisodes de la même rengaine, on finit par s’ennuyer. Bien sûr, certains personnages sont plus intéressants que d’autres mais le vrai piège d’une espèce de série choral mondiale est de tomber dans le cliché, et les Wachowski sont tombés dedans à pieds joints. Le cliché : un concept que connaît très bien Ryan Murphy. Le créateur a même essayé d’en jouer avec sa nouvelle série Scream Queens mais le résultat n’est pas fameux. Malgré quelques passages très drôles, la bêtise des personnages et les traits caricaturaux sont trop gros pour ne pas soupirer. Et la limite des idées de Murphy se fait bien ressentir quand on a l’impression de voir une drôle de combinaison de Murder House, Asylum et Coven en même temps. Autre programme qui ne nous manquera pas : Grandfathered, une comédie familiale avec John Stamos dont le principe a été rongé jusqu’à la moelle : next ! Enfin, la plus grosse déception de 2015 s’appelle Supergirl. Bien que Melissa Benoist soit fort charmante même si on a peu ou prou l’impression de voir une nouvelle version de la Felicity d’Arrow, le créateur hyperactif Greg Berlanti a très mal négocié l’arrivée de la première super-héroïne TV de notre époque. Même si la série s’évertue à s’aventurer sur le terrain du féminisme, il suffit que les méchants arrivent pour nous rappeler qu’il s’agit d’une énième adaptation en collant et cape. Dommage !

Free WordPress Themes, Free Android Games