Revue de presse : Captain America – Civil War

Comme chaque année, Marvel poursuit sa contribution au grand bal des super-héros. Cette année est un peu particulière car elle marque le début d’une nouvelle phase dans le MCU et celle-ci démarre avec Captain America : Civil War, où la scission entre les camps de Captain America et Iron Man autour du statuts des surhommes. À l’occasion de la sortie du film réalisé par les frères Russo ce mercredi 27 avril, découvrez ce que la presse en a pensé.

# Ouest France

Un film d’action impeccable avec des scènes d’anthologie, une belle lumière, de l’humour mais aussi un scénario digne d’une tragédie grecque pour ce blockbuster.

# Paris Match

Avec une histoire et un thème similaires, « Captain America: Civil War » réussit sur tous les points où « Batman v Superman » échoue : faire des super-héros quelque chose de plus grand, de plus intelligent, de plus sensible que ce que l’on en attend et être à la hauteur de son ambition.

# aVoir-àLire.com

« Civil War » transcende l’art des Marvel et fait preuve de toutes les qualités que l’on aurait aimé trouver dans L’Ere d’Ultron. Un segment en béton armé !

# Télérama

Ce sens de la vanne, ces clins d’oeil (…) charment. Jamais les dialogues, drôles et vifs, ne cèdent devant l’action : ils la structurent pour mieux souligner la complicité des personnages, même quand ils se balancent des torgnoles cosmiques.

# Libération

Ce potentiel romanesque constitue aussi la limite du film, tant ces variables apparaissent combinables à l’infini jusqu’à devenir interchangeables.

# Le Monde

Moins pesant que les dernières productions du studio DC-Warner, le film des frères Russo allie action humour, et effets de surprise.

# Les Fiches du Cinéma

Troisième volet de la franchise, sans génie mais non sans allant, le film des frères Russo fait place nette. Un spectacle copieux, parfois impersonnel, mais à l’efficacité indéniable.

# Le Nouvel Observateur

La dernière demi-heure relève un chouia le niveau de ce produit bien usiné et sans âme, qui, entre sérieux de pacotille et blagues de cour de récré, brosse son public dans le sens du poil. Stop au cinoche McDo calibré pour les geeks peu exigeants !

# Ecran Large

Pauvre, techniquement à la ramasse et rarement spectaculaire, ce « Civil War » ne peut compter que sur le fan service pour divertir.

# Cinémateaser

Dépourvu de spontanéité, Civil War n’est dirigé par aucune réelle vision de cinéaste.