Kristen Stewart a refusé Le Chasseur et la Reine des glaces faute de bon scénario

Si vous avez vu Le Chasseur et la Reine des glaces au cinéma ces dernières semaines, une absence a dû vous frapper : celle de Kristen Stewart. En effet, l’actrice n’a pas renouvelé l’expérience dans la peau de Blanche-Neige, et si elle avait jusqu’ici gardé le silence sur les raisons qui l’ont poussée à décliner l’offre d’Universal, elle s’est récemment confiée à Variety sur le sujet.

L’actrice insiste sur le fait que sa relation secrète avec Rupert Sanders, le réalisateur de Blanche-Neige et le chasseur, qui avait fait la Une des tabloïds à l’époque, n’avait pas empiété sur sa décision ni entraîner de tensions entre elle et le studio. En réalité, le désaccord est surtout venu du scénario qui avait été proposé pour cette suite : « J’ai lu quelques scripts. Aucun d’entre eux n’était bon. Aucun d’entre eux ne méritait un feu vert. Ensuite j’ai eu une réunion avec Universal sur la manière dont l’histoire pourrait être tournée. Peut-être que Chris était plus emballé. J’en sais foutrement rien. »

Si l’actrice n’a jamais confirmé à Universal sa décision de laisser tomber, ce dernier a fait le choix à sa place puisqu’elle a découvert la mise en chantier du Chasseur et la Reine des glaces dans un article. Le studio lui a tout de même demandé si elle souhaitait faire une caméo mais elle a décliné la proposition. C’est donc au final une grosse erreur de communication qui a privé les fans de Kristen Stewart de sa présence dans le film, mais aussi un manque d’implication dans l’histoire. Une erreur que l’actrice prend avec soulagement en saupoudrant sa déclaration d’un « Dieu merci« . Ambiance….

Apparemment, le public est aussi de l’avis de l’ex-star de Twilight puisque, à ce jour, moins d’un million de spectateurs ont découvert le film en salles et celui-ci a rapporté environ 150 millions de dollars au box-office. On est donc loin des chiffres de Blanche-Neige et le chasseur qui avait fini sa carrière avec près de 2 millions de tickets vendus en France et presque 400 millions de billets verts dans le monde entier.

Plus tournée vers le cinéma d’auteur depuis son César pour Sils Maria, Kristen Stewart enchaînera avec une nouvelle montée des marches ce 11 mai pour l’ouverture du Festival de Cannes où sera projeté Café Society de Woody Allen.